Revue de presse

  • Et le gagnant est…. | Startup Weekend Genève
    Cela c’est passé à hepia, le weekend du 19–20 novembre 2011 !

  • EOS Holding et la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale HES-SO concrétisent aujourd'hui, jeudi 1er décembre, un partenariat pour encourage la recherche dans le domaine des "Smart grids", soit l'intégration de nouvelles technologies dans le réseau électrique. Pendant cinq ans, EOS Holding soutiendra les projets de recherche et de développement de la HES-SO. A travers la HES-SO, hepia participe à ce programme de coopération. Pour en savoir plus

  • Villes suisses en déficit d'urbanistes.
    La Suisse redessine ses villes mais elle a négligé de mettre à jour les formations d'urbaniste.
    Les professionnels expérimentés, capables de gérer les grands projets, sont peu nombreux.
    Genève doit en recruter à l'étranger.
    Les universités romandes et les HES prennent conscience des lacunes et se préparent à y répondre. (Le Temps, 22.11.11)

  • Fondation du Laboratoire d’horlogerie et de microtechnique de Genève.
    TIMELAB est le laboratoire genevois dédié à l’excellence horlogère et à la microtechnique. Il héberge sous son toit deux labels qu’il a la responsabilité de décerner. Outre une équipe d’une quinzaine de permanents, le laboratoire accueille des étudiants d'hepia. Leur rôle consiste notamment à assurer la veille des montres qui doivent rester en observation, week-end inclus. (TdG, 10.11.11)

  • La Jonction, en pointe pour abriter l'union des sciences et des arts.
    Un avant-projet est dévoilé pour valoriser le site; Recherche en neurosciences et activités créatrices s'y interpénétreront. (Le Temps, 11.11.11)

  • Un jeu écologique remporte le Startup Weekend.
    My sollars.com a gagné la deuxième édition d'un concours organisé à hepia entre jeunes entreprises. (TdG du 21.11.11). Même sujet: Créer sa société en 54 heures (Le Matin, 22.11.11)

  • Recherche et développement sur les roues aérodynamiques. Vidéo réalisée par Mavic en collaboration avec la soufflerie d'hepia. 31.10.2011

  • SIG 2011 - Des étudiants de l'HEPIA Genève remportent un prix au concours de poster à Versailles.
    Jérémy Gobet et Julien Grünhagel, de la Haute Ecole du Paysage, d'Ingénierie et d'Architecture (HEPIA, Genève) ont été primés dans le cadre des concours de posters lors de la conférence SIG 2011 à Versailles.
    Leur poster sur la « Localisation des déchèteries sur le Canton de Genève » a reçu le 3ème prix dans la catégorie opérationnelle.
    Ce travail de réalisation d'une application sur smartphone avait déjà été primé au concours
    « Un territoire mobile » lors de la conférence SITG 2011 à Genève. Cette application mobile utilise les données du SITG et permet aux usagers de trouver les centres de tri sélectif et les déchetteries les plus proches de leur domicile optimisant ainsi la gestion des déchets sur le canton de Genève. Ce travail sera présenté lors du GIS Day qui se tiendra le 16 Novembre 2011 à Nyon. ESRI du 20 octobre 2011.

  • Filtre végétal contre les pesticides: retrouvez l'interview de Pascal Boivin lors de l'émission impatience de la la RSR du 5 octobre 2011.

  • Changement à la tête de la Haute Ecole Spécialisée HES-SO : Anne-Catherine Lyon, présidente, remet son mandat à Claude Roch, vice-président du Comité stratégique.
    Communiqué de presse de la HES-SO du 16 septembre 2011.

  • Observez les marronniers. En ce début septembre, ils ont déjà perdu leur feuillage, comme frappé d’un automne précoce.
    Depuis le début de l'année 2005, la mineuse de Macédoine (ou mineuse de marronnier) a envahi la Suisse. Ce minuscule papillon (3mm) fait des ravages.
    Pour lutter contre la mineuse de Macédoine dans les parcs publiques, pas question d’utiliser des insecticides.
    C’est pourquoi François Lefort, professeur à l’Hepia, a inventé un moyen de lutte biologique original : faire nicher des mésanges dans les marronniers du Parc Bertrand, à Genève. En effet, les mésanges raffolent de ce lépidoptère et elles en nourrissent généreusement leur progéniture. (RSR, Impatience du 09.09.11)

  • Ingénierie : Hepia va favoriser les filles. Yves Leuzinger, directeur de la Haute école d'ingénieurs de Genève lancera en 2012, une classe passerelle exclusivement féminine. (TdG du 2.9.2011)

  • La nature un lieu d'apprentissage complémentaire.
    SILVIVA a débuté, en mai 2009, la première volée romande de la formation continue Education à l'environnement par la nature (EEN). Celle-ci se base sur son concept de formation développé depuis de nombreuses années en Suisse allemande et fait appel à l'expertise complémentaire de la Haute Ecole du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (hepia).
    Une collaboration riche en échanges et expériences et qui permet aux participants d'obtenir un Certificat d'études avancées (CAS) délivré par hepia. (Revue Educateur du 19.08.11)

  • Les maturités spécialisées en plein essor.
    L'Ecole de culture générale permet d'acquérir les les compétences pour entreprendre des études supérieures et concrétiser un projet professionnel.
    Ces filières sont une des voies d'accès aux Hautes écoles spécialisées (HES). (TdG du 24.08.11)

  • L’Etat de Genève se lance dans les énergies renouvelables.
    Plusieurs centrales solaires pilotes ont été construites sur des toits d’écoles. Et ce n’est qu’un début...
    article tiré de la Tribune de Genève du 26 juillet et autre article du 27 juillet 2011

  • CREUX-DU-VAN. L'Etat veut mieux connaître l'effectif des groins dévastateurs.
    Dix sangliers épiés par radio.
    Le Service neuchâtelois de la faune, des forêts et de la nature avait annoncé en mars le lancement d'une étude pour
    mieux connaître le domaine vital des sangliers et leur nombre. Ces données fiables doivent permettre à l'Etat d'affiner
    les plans de chasse de cette espèce délicate à gérer en raison de ses dégâts aux cultures. (l'Express du 20 juillet 2011)

  • Le système d'information du territoire genevois (SITG), la base de données géo-référencées qui donne un accès en ligne à plus de 500 types d'informations relatives au territoire, a fêté le 24 juin dernier les 20 ans de son invention. De nouveaux guichets virtuels s'ouvrent pour permettre une plus grande interactivité. Par ailleurs, un concours pour la réalisation d'applications pour les smartphones à partir des données du SITG a distingué le travail de MM. Jérémy Grobet et Julien Grünhagel, de la section informatique à la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture (HEPIA) Genève.

  • Cet automne, Genève prépare l'après Fukushima.
    Deux gros rendez-vous, début septembre et en octobre, sont annoncés pour répondre à un défi : se passer de l'énergie nucléaire.
    Deux mille cinq cents ingénieurs du monde entier tenteront  du 5 au 9 septembre à Genève de donner un avenir vert et durable à l'après Fukushima. Après Hanovre 2000, Shanghai 2004, Brasilia 2008, Genève accueille, au CICG, la quatrième Convention mondiale des ingénieurs WEC 2001, toute entière consacrée à l'énergie. (Tribune de Genève du 27 juillet 2011)

  • Deuxième concours urbain HEPIA-SPG : Du beau partout, surtout en ville.
    Le concours d'idées «Voir et Revoir: scénographies urbaines», organisé en partenariat par la SPG et l'HEPIA fait la part belle à la créativité et à l'originalité. Cest ce que l'on a pu constater à l'occasion de la seconde édition de ce concours. Le principe est que des architectes et paysagistes en herbe regardent et observent la ville comme un terrain d'expérimentation, pour suggérer de nouveaux aménagements et proposer de nouvelles installations, décorations ou fonctions. (Tout l'immobilier du 11 juillet 2011)

  • Les lumières se sont éteintes sur la «Suisse légendaire» au Paléo
     
    Hier soir s’est terminé la belle expérience menée par quelque 300 étudiantes et étudiants de la Haute Ecole Spécialisée HES-SO dans l’espace « Legendary Switzerland ». Les quinze projets présentés ont attiré un très nombreux public malgré une météo capricieuse et la bonne humeur a été de mise jusqu’aux derniers instants musicaux. (communiqué de presse HES-SO du 25 juillet 2011)

  • "Lorsque le Rhône divague librement". Heureuse conséquence du plus vaste projet de revitalisation d’un fleuve en Suisse, deux rares échassiers affluent dans la région. Article tiré du Temps du 7 juillet 2011.

  • La «Suisse légendaire» transformée au Paléo, le 18 juillet 2011 [pdf] [ANG][ALL]

  • Au Festival Paléo, les Hautes écoles spécialisées apprennent sur le terrain.
    Seize projets menés par des étudiants sont au programme de l'édition 2011 de l'événement musical. (Tribune de Genève du 13 juillet 2011)