Certificate of advanced studies : Floristique et analyse de la végétation

 

 

 

Contexte

Pour répondre aux objectifs nationaux et régionaux en matière de conservation de la biodiversité, il est essentiel pour les professionnels de connaître la flore et les structures de végétation. Étape préalable à toute action de conservation, d’aménagement ou de valorisation des milieux naturels, le diagnostic initial conditionne la réussite des options de gestion. De la qualité de sa réalisation dépend la préservation des trois mille espèces de végétaux vasculaires helvétiques.

Cette formation répond ainsi à la nécessité sociétale de former des professionnels de l’environnement aptes à effectuer des diagnostics des milieux naturels terrestres en s’appuyant sur une démarche scientifique rigoureuse.

Ce CAS est issu de la coopération entre l’Institut für Umwelt und Natürliche Ressourcen (IUNR) de la Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften (ZHAW) et la filière Gestion de la nature (GN) de la haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia).

Ces deux centres de compétences, travaillant à l’interface de la nature et de la société, offrent des programmes de certificat uniques (CAS).

http://www.zhaw.ch

Public cible

La formation modulaire CAS « Floristique et analyse de la végétation » s’adresse principalement à :

  • l’ensemble des praticiens (personnels d’administrations ou services d’état, de bureaux d’études, membres d’associations, …) des services compétents ;
  • toute personne possédant des connaissances préalables et désirant les approfondir (par ex., enseignant du degré secondaire supérieur, …).

Les connaissances pré-requises en botanique correspondent au niveau 400 du certificat de botanique de terrain délivré par la Société Botanique Suisse (SBS).

Objectifs de la formation

Module 1

Le module 1 se concentre sur la connaissance de la flore et de la végétation, sous la forme d’une alternance de présentations théoriques et de travaux pratiques donnés en salle ou lors d’excursions.

À la fin de ce module, et grâce à l’encadrement par des experts de la flore et des habitats, les participants seront à même de :

  • déterminer une sélection d’espèces structurantes à l’état végétatif appartenant à des groupes complexes (saules, fétuques ovines, graminées, laiches) ;
  • identifier différents types de formations végétales répandues en Suisse (notamment les alliances et associations végétales des zones steppiques, prairiales, alluviales, forestières, humides et aquatiques) ;


Ce module s’articule autour de 10 journées agendées en 2017 :

  • 5 vendredis au semestre du printemps (28 avril au 2 juin inclus) avec possibilité de suivre une journée sur la flore aquatique le 15 septembre, en remplacement d’une des journées du printemps ;
  • un stage de 5 jours consécutifs la dernière semaine de juin à Sembrancher (VS) (lundi 26 au vendredi 30 juin).

 

Le programme détaillé est disponible sur la page suivante :

hepia.hesge.ch/fr/formations-continues/floristique/programme/

 

 

 

 

Photo en haut : Relevé de végétation par la méthode des points-quadrats (© J. Steffen)

Photos du bas : Salix purpurea L. (© P. Prunier)

 

 

Module 2

Le module 2 est orienté sur les méthodologies de planification de projets, d’analyse de données et de cartographie.

Sur la base d’études de cas (suivi de renaturation, de la biodiversité suisse, plan de conservation), les participants se formeront à :

  • établir un plan d’échantillonnage pertinent ;
  • saisir, stocker, analyser et interpréter les données floristiques et de végétation (notamment VEGEDAZ) ;
  • utiliser un GPS et l’imagerie aérienne pour cartographier la végétation.    

Dix journées individuelles réparties sur le premier semestre de 2018 constituent ce module. Une demi-journée sera dédiée à une discussion en atelier des travaux personnels du CAS (module 3).

Le programme définitif de ce module sera communiqué au cours du mois de septembre 2017.

© L. Figeat 2017

© P. Prunier et J. O’Rourke

 

 

Module 3

Le module 3 est constitué par le travail personnel du certificat à proprement parlé.

Grâce aux connaissances acquises au cours des modules 1 et 2, le/la participant-e aura pour objectif de résoudre une problématique concrète d’inventaire, de cartographie ou de suivi de la flore ou de la végétation.

Selon ses contraintes personnelles, le/la participant-e aura la possibilité de réaliser ce module 3 en parallèle du module 2 en 2018 ou ultérieurement en 2019.