Mai 2014hepia s’emballe et s’enracine !

hepia s’emballe et s’enracine !

De juin à octobre 2014, deux expositions d’installations éphémères Lausanne jardins et Genève, villes et champs feront de la région lémanique un haut lieu de l’expression paysagère contemporaine et celui d’une vaste réflexion sur l’urbanisation. hepia se devait d’y participer concrètement pour contribuer au débat sur la ville de demain qui est au cœur de ses préoccupations.

A Lausanne, hepia s’installe place Chauderon sur la terrasse couverte de l’administration communale. Les étudiant-e-s ont vu l’écorce d’un arbre sur le pilier qui soutient l’édifice. Des centaines de lames de bois verticales poussent dans le béton, simulent des racines, transforment le bâtiment en plante : quelle place pour l’arbre et la nature en ville ?
A Genève, hepia investit un champ de 6ha du projet « la ville aux champs » et construit en briques de paille :

  • Un Pavillon mystérieux et surprenant : comment habiter un champ ?
  • Une Salle de jeux, à disposition des enfants et un immense divan : la ville pour tout le monde ?
  • Un Salon, de grands et hauts meubles pour se poser et discuter : refaire la ville ?
  • Une Course des villes et des champs pour se mesurer à un tracteur, à un mouton qui charge ou à un livreur de roesti : quelle mobilité pour demain ?
  • Des Sentinelles pour s’élever au-dessus du champ : changer de point de vue sur la ville ?
  • Un Etendage pour présenter les 9 filières de l’école : la formation au cœur de la cité ?

En participant à ces deux expositions, hepia confirme son rôle majeur dans la formation des professionnel-le-s de l’aménagement et de la construction et permet à ses étudiant-e-s de se confronter à la réalité professionnelle de haut niveau.

Laurent Salin

Chargé de cours HES

 

Etapes du projet

  • juin 2013 : atelier d’une semaine avec 30 étudiant-e-s des filières architecture du paysage, architecture et agronomie. Elaboration de six propositions d’intervention sur chaque site. Les commissaires retiennent deux projets.
  • septembre 2013 à janvier 2014 : module à choix « paysages éphémères » 25 étudiant-e-s développent les deux projets jusqu’à l’élaboration des dossiers d’exécution.
  • octobre 2013 : organisation par les étudiant-e-s d’une exposition et de deux conférences autour de ces manifestations.
  • juin 2014 : en collaboration avec le cfpne construction des projets « Racine » à Lausanne et « hepia s’emballe » à Genève.


Corps enseignant : C. A. Presset, S. Cally, A. Etienne, N. Guillaumont, M. Meyer
Etudiant-e-s Lausanne jardins : P-E Durand, J. Musy, T. Gazel, C. Vernet, A. Billet, E. Achino, G. Drag, N. Villalobos
Etudiant-e-s Genève, villes et champs : A. Verhille, C. Andres, T. Stucheli, M. Cornil, S. Klay, X. Drezet, L. Cataldo Corcelli, A. Boireau, C. Garçon, J. Rambaud, V. Lambert, Y. Bourakoff, J. Bouard, N. Delucinge, A. Gajisin
www.lausannejardins.ch
www.geneve-villesetchamps.ch