Octobre 2017Viva el cooperativismo ! à Diego

Viva el cooperativismo ! à Diego

Coopérative d’habitations « Manos Amigas » à Léon, Nicaragua © Mélanie Lutz

 

L’Habitat est au centre de nos vies. Et pourtant, presque 40% de la population mondiale ne dispose pas d’un logement adéquat, malgré des engagements et des accords forts au niveau international. La capacité des acteurs publics et privés peut alors être remise en question. Quelle alternative pour des villes et des communautés durables ? La production sociale de l’habitat ou comment les habitants deviennent les acteurs du développement de leur cadre de vie !


La FUCVAM, Fédération uruguayenne des coopératives d’habitation par aide mutuelle, fondée en 1970, représente un moteur important du mouvement coopérativiste à l’échelle régionale. Basé sur l’autogestion, l’aide mutuelle, la démocratie directe, la propriété collective et non spéculative, et le partage d’expériences, ce modèle s’est disséminé dès 2001 dans 15 autres pays en Amérique latine.


Au Nicaragua, la CENCOVICOD, Centrale nationale des coopératives d’habitations, fondée en 2004, soutient les communautés qui s’engagent pour un habitat digne et durable. Dans un contexte social et économique difficile, où la pénurie de logements touche la majorité de la population qui a peu accès au système bancaire national, il s’agit de faire renaître l’espoir de progrès social !


Comment participer à l’action collective ? Plusieurs possibilités existent. Genève, Nicaragua, l’histoire commune s’organise depuis de nombreuses années autour d’acteurs et de personnes engagés. Des exemples en particulier, ceux de mes amis Diego Prieto et Mélanie Lutz, ingénieurs civils HES, diplômés respectivement en 2010 et 2011 à HEPIA.


En 2013, pendant son service civil de six mois à Matagalpa, Diego tisse des liens avec des professionnels locaux. Ils initient ensemble MULTIPRO, une coopérative aux services techniques multiples, engagée sur le modèle des coopératives d’habitations.


En 2016, Mélanie intègre l’Association nicaraguayenne Roncalli Juan XXIII et travaille sur un programme transversal pour renforcer l’accès au logement digne. Elle a depuis réalisé un chantier de 20 maisons à Léon pour la coopérative Manos Amigas et a rencontré plusieurs fois MULTIPRO. Le collectif se construit chaque jour un peu plus avec le soutien de l’association urbaMonde (urbamonde.org).


En 2017, lors d’un projet de construction de 60 viviendas à El Carmen, une collaboration est mise en place avec les étudiants du Joint Master en Architecture sur la base d’un échange à distance. Une expérience enrichissante qui devrait se reproduire. Le bon déroulement du processus de production sociale de l’habitat dépend de l’assistance technique des partenaires spécialisés au service de la communauté. Formations appliquées, compétences métiers, HEPIA soutient définitivement la dynamique à la fois ici et là-bas, Eurêka !

 

Damien Varesano
Collaborateur scientifique HES
Président AICH – Association des ingénieurs civils d’HEPIA