Relations internationales

Durant ces dernières années, l’inTNE a développé de nombreuses relations internationales (dont plusieurs accompagnées de conventions), lui permettant d’occuper aujourd’hui une place privilégiée dans plusieurs réseaux.

Principales relations internationales. Les relations faisant l’objet d’une convention sont indiquées par un trait continu rouge (les autres par un trait pointillé). Les points bleus représentent les pays concernés par des relations actives aujourd’hui ; les points jaunes représentent les relations passées susceptibles d’être réactivées.

Les relations actuelles concernent principalement les pays suivants :

  • France : INRA, ISARA, IRD, Universités de Lyon, Toulouse, Savoie.
  • Belgique : Haute Ecole Charlemagne,
  • Grande-Bretagne : Pond Conservation, Université de Liverpool,
  • Allemagne : Université de Göttingen,
  • Autriche : Institut de Zoologie, Université de Graz,
  • Pologne : Forest Research Institute,
  • Hongrie: Hungarian Academy of Sciences, Plant Protection Institute,
  • Slovaquie: Slovak Academy of Sciences,
  • Grèce : Fond National pour la Recherche en Agriculture,
  • Russie : Université de Stavropol,
  • Canada : Université de Laval,
  • Afrique du Sud : Université de Stellenbush,
  • Burkina-Faso : Université de Ouagadougou et Office national des aires protégées,
  • Tanzanie: Sokoine University of Agriculture et Tanzania Wildlife Research Institute,
  • Argentine : Universités de Buenos Aires et de La Plata
  • Brésil : Université Fédérale de Goiania.


D’autres relations internationales passées sont susceptibles d’être réactivées et concernent la Suède (Institute of Freshwater Research, Drottningholm), l’Espagne (Université de Vigo) et les Serbie et Bosnie-Herzégovine (FOPER International Master’s Programme on Forest Policy and Economics, Universités de Belgrade et Sarajevo).