Convention de collaboration ESIGELEC - hepia


Perspectives from Switzerland and Qatar :

 


 

Sixtine Remy est belge et inscrite en Master 1 en architecture à l’Université d’Architecture de Liège (Belgique). Etudiante Erasmus à hepia, elle suivra l’année académique 2012-2013 en Master 1 en architecture (Master of Arts HES-SO en architecture).

Ce qu’elle trouve positif : « le changement par rapport au programme de mon école, un fonctionnement universitaire différent, un très bon accueil, et en plus je vais à Venise… »

Ce qu’elle trouve négatifs : « rien encore »


Alina-Elena Stanculescu, qui nous vient de Roumanie, est inscrite en Bachelor en informatique à l’Université Polytechnique de Bucarest. En échange Erasmus, elle suivra à hepia les semestres 3 et 4 du Bachelor Ingénierie des technologies de l’information pendant l’année académique 2012-2013.

Ce qu’elle attend de cette expérience : « connaitre de nouvelles personnes, une nouvelle culture, apprendre un autre savoir-faire »

Ce qu’il faut améliorer: « l’information avant l’échange, et surtout avoir l’information pour le logement assez tôt car trouver un logement est un problème »


Claudia Costa, étudiante portugaise, est inscrite en Bachelor en informatique à l’Ecole supérieure de technologie et gestion de Felgueiras. Lors de son séjour Erasmus d’un semestre, elle suivra un portfolio de cours choisis sur 3 semestres en Bachelor Ingénierie des technologies de l’information.

Ses attentes : « connaître de nouvelles méthodes d’études, dans une nouvelle culture, rencontrer des personnes intéressantes »

Ce qu’elle a trouvé difficile : « trouver un logement »


Ce qu’il faut améliorer ? « ce serait bien d’organiser un accueil des étudiants Erasmus par les étudiants d'hepia »


Mélanie Dorsaz et Gilles Berger ont choisi la Hochschule Weihenstephan à Freising en Allemagne pour leur 4e semestre de Bachelor en agronomie au printemps 2012.

Ce qu’en dit Mélanie :

Le côté positif : « j'ai amélioré mon allemand… j'ai aussi rencontré des personnes très intéressantes et visité un pays que je ne connaissais pas vraiment »

Le plus difficile : « faire les examens en allemand n'a pas été une mince affaire! »

Ce qu’en dit Gilles :

Ce qu’il a aimé : « l'atmosphère chaleureuse et l'organisation de l'école qui nous a permis une très bonne intégration »

Ce qu’il a moins aimé : « le manque d'information quant aux examens et à la méthode de notation pour les étudiants en échange »